Gestalt Thérapie : quelles en sont les origines ?
Si vous vous penchez d’un peu plus près sur les différentes thérapies qui se proposent à vous, vous avez peut-être déjà entendu parler de la gestalt thérapie. De plus en plus de personnes s’y intéressent car cette méthode promet des résultats intéressants, notamment en ce qui concerne le fait de retrouver une certaine joie de vivre et d’aborder les choses plus positivement. Néanmoins, il n’est pas toujours évident de savoir ce qui se cache derrière ce terme. Pour vous faire une idée, voici quelques informations sur les origines de la gestalt thérapie.

D’où vient la gestalt thérapie ?

Pour retrouver les débuts de la gestalt thérapie, il faut se rendre en Allemagne où elle a été mise au point. La gestalt résulte du travail du psychiatre allemand, Fritz Perls, et de son épouse Laura Perls. Ils seront également épaulés dans leur tâche par un notable philosophe et écrivain : Paul Goodman. Cette thérapie a gardé son nom germanique puisqu’elle est tirée du verbe « gestalten » qui est utilisé pour désigner le fait de structure quelque chose, de le mettre en forme, etc.

Quels sont les grands principes de la Gestalt Thérapie ?

Peu importe le problème que l’on souhaite traiter, que ce soit un problème d’estime de soi ou bien une dépression, la gestalt thérapie se base sur de courants bien définis et sur des grands principes. Si l’on se penche d’un peu plus près sur le sujet, on remarque que la gestalt thérapie s’inspire à la fois de la psychanalyse, de la phénoménologie et de l’existentialisme. Si vous souhaitez en apprendre davantage à propos de la gestalt une formation est proposée sur https://gestalt.fr/gestalt-therapie/. Dans les faits, elle intègre également plusieurs dimensions telles qu’une dimension physique, une dimension affective, une dimension spirituelle, une dimension relationnelle et une dimension sociale.L’un des grands principes de la gestalt thérapie est le « ici et maintenant ». En effet, cette conscience de l’instant présent est indispensable lorsque l’on parle de cette thérapie. Le deuxième grand principe est de pouvoir utiliser cette notion de présent comme un outil pour l’expression des émotions. En prenant en compte ce qu’il est et ce qu’il ressent à un instant T, le patient pourra lors travailler sur ses émotions et devenir acteur de son évolution, jusqu’à atteindre une sensation de mieux-être non négligeable.

 

La relation entre un individu et son environnement : un pilier de la gestalt thérapie

 

Lors de vos différentes recherches à propos de la gestalt thérapie, vous remarquerez certainement que le patient doit toujours être raccroché à son environnement afin de pouvoir constater des progrès. Cette relation que la personne entretient avec son monde ne sera pas à briser, mais bel et bien à ajuster afin qu’elle puisse prendre conscience des choses tout en mettant en les dispositifs nécessaires afin de pouvoir aller de l’avance. Pour ce faire, le thérapeute pourra mettre au profit de son client des outils d’analyse particulièrement rigoureux afin qu’il puisse faire un travail sur lui-même tout en restant dans un cadre précis.

News Reporter